• Contexte Géographique

Mayotte se situe dans l’hémisphère sud, entre l’équateur et le tropique du Capricorne, à l’entrée du Canal du Mozambique, à mi-chemin entre Madagascar et l’Afrique.
Mayotte est un archipel volcanique de 374 km². Il forme lui-même la partie orientale de l’archipel des Comores. Mayotte comprend deux îles principales et une trentaine de petits îlots parsemés dans un lagon étendu sur plus de 1 500 km².

 

 

 

• Contexte Démographique

En 50 ans, la population de Mayotte a été multipliée par 10, pour atteindre 212 645 habitants (recensement 2012). L’île se caractérise par une très forte densité : 603 habitants au km², faisant de Mayotte la seconde île la plus peuplée du sud-ouest de l’Océan Indien, après l’île Maurice.
La natalité élevée et l’immigration, essentiellement clandestine, en provenance des îles voisines, sont à l’origine de cette croissance démographique très importante : le taux d’accroissement annuel moyen enregistré entre les deux derniers recensements est de 3,1%. La population mahoraise est jeune : 55 % de la population totale a moins de 20 ans, pourcentage le plus élevé de tous les territoires français (source INSEE).

 

 

 

• Contexte Scolaire

Les effectifs d’enfants scolarisés dépassent, à la rentrée 2017, 95 000 élèves dans les établissements publics du premier et du second degré. Chaque année de nouveaux établissements sont ouverts pour faire face à cette poussée démographique. Les résultats aux différentes évaluations nationales et aux examens de ces dernières années restent toujours inférieurs aux résultats nationaux même si de réelles avancées sont perçues.


Tous les collèges de Mayotte font parties de l’éducation prioritaire avec huit collèges en éducation prioritaire renforcée. Chaque collège accueille une classe UPE2A.

 

 

 

 

Collège Nelson Mandela de Doujani

Ouvert en 1992, le collège de Doujani est situé en banlieue sud de la capitale, dans un parc arboré de 45 000 m2 au fond d’une vallée. Collège de périphérie urbaine, il accueille cette année 1930 élèves, dont 14 ULIS TFA et 90 PrépaFoquale. Le collège est classé en REP+ depuis 2015.

 

Effectif par niveau hors dispositifs.

 

 

 

Avec un effectif en cours d’année supérieure à 2000 élèves, le collège de Doujani est le plus grand de France.

 

 

 

Taux de boursier, d’élève en retard par rapport à leur âge, d’absentéisme et d’inscrit à l’Association Sportive.

 

 

 

Taux de réussite au brevet en France, à Mayotte et à Doujani.

 

 

 

L’orientation des élèves post-3e.

 

 

 

 

Les dispositifs pédagogiques mis en place au collège suite aux différents contextes.

 

• non-lecteurs, non-scripteurs (NL/NS)

4 classes de 6ème et 2 de 5ème de moins de 20 élèves (lecteurs non autonomes ou lecteurs débutants).

Les 6ème ont;

-un enseignement intensif de la lecture-écriture avec un professeur des écoles ressource.

-un même enseignant de Science (SVT, Physique-Chimie et Technologie)

-pour 1 classe de 6ème, un même enseignant d’Histoire-Géographie et de Français.

 

• Unités Pédagogiques pour Elèves Allophones Arrivants (UPE2A)

1 classe par niveau pour les élèves non francophones nouvellement arrivés sur le territoire.

 

• unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS)

Accessibilité pédagogique pour les élèves en situation de handicap.

 

Prépa-FOQUALE

La Prépa – FOQUALE (Formation – Qualification – Emploi) est un dispositif de la Mission de lutte contre le décrochage scolaire. Implanté au Collège Nelson Mandela – Doujani, ce dispositif est représenté par 4 formateurs et dispose de 4 salles de classe dont une salle informatique. Un service civique est venu en appui pour la coordination du dispositif.

Cette section accueille chaque année 90 élèves, âgés de 16 à 18 ans, majoritairement sortant de 3ème sans solution. Ce public est composé de jeunes en décrochage scolaire, des élèves non-orientés, et rencontrant des difficultés scolaires et sociales importantes. Une nouveauté constatée cette année est l’intégration d’élèves sortant de 2nde générale et professionnelle de Mayotte et de métropole.

L’objectif du dispositif est donc de conduire ces jeunes sur la voie de l’insertion professionnelle par le biais d’une alternance soutenue entre le collège et le monde professionnel et de la construction d’un projet professionnel réfléchi.

Les élèves effectuent au total environ 4 mois de remise à niveau sur les compétences de base (paliers 2 et 3 du LPC) et environ 13 semaines en entreprise où ils approfondissent leur projet professionnel en observant le ou les métiers de leur choix.
En amont les élèves ont un temps de réflexion sur leur projet professionnel, les quatre premières semaines du dispositif sont consacrées à la détermination du projet professionnel. Les formateurs accompagnent les jeunes dans la construction de projets réalistes et réalisables.

A l’issue de la Prépa-FOQUALE, les élèves peuvent prétendre à une entrée en formation professionnelle par la formation initiale (Bac Pro / CAP), par l’apprentissage ou par la formation continue.